ACCUEIL | CONTACT | +221 33 823 39 69      Cité Keur Gorgui, Immeuble Y2      contact@ucg.gouv.sn

LES PROJETS

PROMOGED

Le Gouvernement du Sénégal, avec l’appui de la Banque mondiale et de l’Agence Espagnol pour la Coopération Internationale au Développement (AECID), a décidé de conduire le Projet de Promotion de la Gestion intégrée et de l’Économie des Déchets Solides au Sénégal (PROMOGED) qui s’inscrit dans la phase 2 du Programme National de Gestion de Déchets (PNGD).

Ce projet vise à améliorer le fonctionnement du système de gestion des déchets solides dans les Collectivités locales à travers la mise en place d’équipements de pré-collecte, de collecte, la réalisation d’infrastructures de traitement des déchets solides dans les localités ciblées et le renforcement des capacités des acteurs pour une gestion durable du système de gestion retenu.

Le PROMOGED a pour objectif de :

• Améliorer la gestion des déchets solides ménagers sur toute la chaine et promouvoir une gestion intégrée dans les communes bénéficiaires en promouvant l’intercommunalité ;

• Valoriser les déchets en tenant compte de la dimension socio-économique ;

• Proposer des axes de réforme visant à améliorer la gouvernance du secteur sur le plan institutionnel, règlementaire et financier ;

• Créer des systèmes de gestion contextualisés et durables et impliquer le plus possible le secteur privé.


- Gestion des déchets : vers la « résorption progressive » de la décharge de Mbeubeuss

La décharge de Mbeubeuss est encore en activité, elle le restera jusqu’à la réalisation des nouvelles infrastructures pour le traitement et l’enfouissement des déchets solides ménagers ou assimilés. La nouvelle approche du projet prévoit une réhabilitation progressive de la décharge de Mbeubeuss liée à la mise en place d’infrastructures de tri et de compostage. L’opération de résorption de la décharge de Mbeubeuss a pour finalité de :

- remettre en état le site;

- stocker en toute sécurité environnementale et sanitaire les déchets non valorisables pendant la phase de travaux de réhabilitation;

- trier et valoriser en matière et en compost des matières valorisables


- Construction de 3 CIVD à Kaolack, Touba et Tivaouane

Centre intégré de Valorisation des Déchets (CIVD), constitué d’un (01) centre de tri, d’unités de valorisation des déchets et d’un casier de stockage, relié à un réseau d’infrastructures intermédiaires (points de regroupement normalisé…). Les besoins en infrastructures et en équipements ont été estimés pour chaque Pôle (pour chaque Commune) au niveau de l’étude du mécanisme de financement de l’UCG.

Cette infrastructure sera constituée des parties techniques suivantes :
La zone d’accueil à l’entrée du CIVD
Qui sera équipée de :
˗ Une (1) voie externe reliant l’entrée principale du CIVD à la Route Nationale N°3 ;
˗ Un (1) pont bascule afin de déterminer le poids des déchets admis au CIVD ;
˗ Une (1) loge gardien ;
˗ D’un bâtiment administratif (1) abritant tous les services requis pour le personnel et le centre d’information sur les activités du CIVD ;
˗ D’un parking (1) extérieur pour le personnel et les visiteurs.
 La zone d’entretien du parc roulant
Sera divisée en plusieurs blocs :
˗ aire de lavage des véhicules et engins ;
˗ Magasin et aire d’entreposage pour les pièces, accessoires et matériaux nécessaires à l’exploitation du centre ;
˗ Ateliers de maintenance et d’entretien des véhicules lourds et des équipements rotatifs ;
˗ Local de stockage des lubrifiants et huiles usagées ;
˗ aire de stockage des hydrocarbures.
La zone de tri des déchets collectés
Sera dotée des aménagements et équipements suivants :
˗ Des écrans végétaux ;
˗ 01 plateforme couverte (hangar) bétonnées et asphaltées de déversement des déchets;
˗ 01 ligne de tri simple ;
˗ Des caniveaux de collecte des eaux de lavages du centre vers le bassin de lixiviats ;
˗ Des vestiaires pour le personnel.
Les zones de valorisation/élimination projetée du site qui à l’heure actuelle sont au stade de délimitation, et seront par la suite éventuellement équipées de :
- Un tractopelle, un broyeur, un retourneur et un crible pour la zone de compostage en plus d’autre équipements spécifiques à la valorisation organique.
La zone d’Enfouissement Technique (ZET) et les ouvrages nécessaires à son exploitation disposera quant à elle des équipements ci-après :
˗ Des casiers de stockage des déchets ;
˗ Un système de collecte, stockage et traitement des lixiviats ;
˗ Un réseau de collecte du biogaz ;
˗ Un réseau de collecte et de gestion des eaux pluviales ;
˗ Des équipements mobiles (des véhicules, un tracteur, des camions remorques).
˗ Une clôture périphérique (pour tout le CIVD) avec un écran végétal ;
˗ D’autres équipements tels que la station météorologique, les piézomètres, un réseau électrique, la station gasoil seront également installés.
˗ Une digue périphérique pour le confinement des déchets à l’intérieur du casier et le blocage des eaux de ruissellement provenant du milieu extérieur.

 


- Finalisation de la loi d’orientation, stratégies de développement des filières compost et biogaz, mise en place MRV Déchets
 

 


Promotion de la Culture de la Propreté
Engagement pour le Développement Durable
Valorisation du Capital Humain
Orientation Service Client